Fruits du matin d’un mois de juin sans soleil

Juin 2013 est le mois des pluies et des ciels gris. La nature est gorgée d’eau, d’un vert profond. La sève est partout. Les fruits hésitent à conserver leur manteau vert. Certains changent d’habits. Ils exhibent un tee-shirt jaune, orangé, un peu rouge ou simplement piqueté de rouge. L’absence de soleil ralentit le cycle de la nature. Difficile de murir loin des rayons chauds de l’astre solaire. La veille, une herbe haute a été coupée. Les lames de la tondeuses sont allées jusqu’à un beau griottier. Elles en ont fait le tour, pour dégager son accès et rendre la future cueillette des fruits possible. Les griottes de cet arbre ont un goût légèrement amer. Elles se laissent manger avec une pointe de gourmandise. Hélas, pas question, en ce qui me concerne, de cueillir des fruits. Pas assez mûrs.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce griottier, par ce vilain temps de juin, éveille en moi le souvenir d’une lecture lointaine ; celle d’un livre de Bertrand Visage dans lequel l’auteur décrivait un paysage matinal du Berry. Cette description avait fait naître dans ma tête l’image d’une campagne vaillante et rafraichissante. C’est exactement cette impression qui renaissait à la proximité de ce griottier : une nature pétante de santé car pleine de sève et rassasiée d’eau, une impression de fraîcheur apaisante et le sentiment d’une vie saine et prête à se parer de couleurs.

Déjà, des couleurs mouchetaient le beau vert des feuilles de l’arbre sous la forme de touches rondes multiples et variées. Les griottes présentaient un degré d’avancement divers dans leur course au rouge profond. Le vert tendre, le jaune, l’orange, et des Flyer SQSB Livresnuances plus sanguines constellaient l’arbre. Une pluie récente venait de nettoyer, si besoin en était, feuilles et fruits. L’effet de cette pluie récente était inattendu. Les griottes me semblaient badigeonnées d’une couche de sucre transparent et brillant. Elles ressemblaient à ses pommes d’amour vendues dans les fêtes foraines. Alors, j’ai pris mon appareil photo, et je me suis amusé à prendre au piège le beau spectacle offert par ce griottier pimpant !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s