L’Homme au pistolet

L’homme au pistolet est un homme sans visage. Il s’apprête à franchir un pas irréversible : celui de la négation de son individualité par un retour au néant. Transgression ultime de l’instinct de vie, le suicide est un acte propre à l’espèce humaine. Le doigt posé sur la gâchette ; une pression d’un muscle, dernier acte de volonté et l’homme n’est plus. Déjà son visage a disparu avant même l’expulsion de la balle par le fut du canon. Déjà, par le choix fait et la mise en scène réalisée, l’homme a renoncé à ce qu’il était. Curieuse plongée dans le néant par un acte de liberté. Mais cet homme est-il libre de son choix ? Cet homme va-t-ilLTEI09 mourir en homme libre ou en homme acculé par un système ? par la maladie ?  par l’indifférence des autres ? Tout suicide porte en lui ces questions à jamais irrésolues. Ces questions obligent tout individu à ne pas se faire juge du suicidé. Les motivations de l’homme au pistolet resteront à jamais inconnues. Inutile de l’accuser de lâcheté ou de faire l’éloge de sa liberté. Notre jugement doit être celui de la société et de nous mêmes, les survivants. Pourquoi ? Car la société et les individus qui la composent portent en eux les germes mortels conduisant des individus à choisir le néant avant l’heure.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Cette série de photographies a été utilisée pour illustrer un dossier sur les limites de la transgression sur le blog des Editions SansQu’ilSoitBesoin. Rassurez-vous, le modèle ne s’est pas suicidé. Il s’agit d’une démarche esthétique pour illustrer la transgression ultime.

Publicités

Une réflexion sur “L’Homme au pistolet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s